Ce blog servira à constituer une synthèse de mes convictions personnelles en matière de développement web, de free-lancing et par corollaire du bien être dans son travail.

Je suis convaincu que personne n'est condamné à être exploité les trois quarts de sa vie, être entravé par des règles limitants fortement la créativité ( horaires de bureaux, hiérarchie...) et asservi pour faire avancé des projets qui ne nous concernent et ne nous passionnent pas.

Le développeur web rend les idées vivantes, comme un artiste, il créer de la valeur de manière incrémentale et à partir de zéro ! C'est un travail créatif qui demande humilité, partage et pragmatisme.

Rien de plus stressant que d'avoir l'impression de ne pas pouvoir dire "non" à un client ou un patron.

Connaissez vous le SOFTWARE CRAFTSMANSHIP ?

Quoi que c'est ?

Il s'agit d'un mouvement et une approche de la création de logiciel qui met l'accent sur l'expérience, les connaissances et la passion du programmeur. Cette approche s'oppose à la considération actuelle que l'on donne aux développeurs, simplement relégué au rôle de prestataire, de ressource dont il est facile de changer.

Dans cette lutte, les artisans logiciel mettent en valeur le professionnalisme, le pragmatisme et la fierté de leur métier afin de tirer leurs carrières vers le haut: Devenir encore et toujours un meilleur développeur*. Et pour réussir à cela il est important de faire preuve de partage et d'humilité.

Tout ce que je sais, c'est que je ne sais rien, tandis que les autres croient savoir ce qu'ils ne savent pas. ~ Socrate, développeur fullstack Philo.Js

Le client devient ainsi un collaborateur (et non un énième patron) avec qui l'on travaille dans le but d'élaborer un logiciel de qualité répondant exactement aux besoins.

Le credo des Assassin's..... euh des développeurs (pardon)

A ce jour, un manifeste a pour but de formaliser cela, et met en évidence ce qui est attendu (par un client) mais aussi les obligations qui incombe à un software craftman.

Pas seulement des logiciels opérationnels, mais aussi des logiciels bien conçus.

Pas seulement l'adaptation aux changements, mais aussi l'ajout constant de la valeur.

Pas seulement les individus et leurs interactions, mais aussi une communauté de professionnels.

Pas seulement la collaboration avec les clients, mais aussi des partenariats productifs.

Mon avenir, mes règles !

Outre ce paragraphe sur le manifeste des software craftman, je pense qu'il est important d'écrire soit même les règles qui vont guider nos actes et nos choix dans notre carrière... Ne dit-on pas:

les paroles s'envolent, les écrits restent

C'est pourquoi je vous partage ici, les impératifs, les règles et les croyances auxquels je tiens et avec lesquelles j'ai le plus envie d'évoluer:

  1. Chercher à améliorer le script humain.sh avant tout.
  2. Développer son réseau.
  3. Toujours aspirer à prendre son pied dans le métier de développer.
  4. Etre libre de ses choix, ne pas être esclave de contraintes inutiles.
  5. Le salaria n'est pas une fatalité.
  6. Faire d'une priorité le partage des connaissances et de l'expérience.
  7. Le salaria n'est pas une fatalité.
  8. Le client n'est pas le patron mais un collaborateur
  9. Les technos, le langages de programmation à moins d'importance que le but et les objectifs fixés.
  10. Apporter toujours plus de valeurs à nos projets

Libérer vous, faites de grandes choses !